La Tohu, figure de proue :

En art, environnement, communauté

Recherche et rédaction: Daniel Monette

Un lieu fondé par Le Cirque du Soleil et l’École nationale de cirque, qui diffuse des spectacles de cirque théâtral, mais où l’on fait aussi des expériences pour préserver l’environnement et qui s’engage à faire bénéficier sa communauté de tout cela, on peut, dans le monde entier, les compter sur les doigts de la main.

 

De quoi soupçonner que c’est en référence à cela que la troupe de cirque qui revient très régulièrement à La Tohu, lorsque non en tournée à l’étranger, s’appelle «Les 7 doigts de la main».

Verte au dehors et au-dedans

Le pavillon de la TOHU est certifié LEED OR. Il respecte donc les normes et critères de respect environnemental les plus sévères, tant dans sa construction que dans sa gestion quotidienne.

Quant au parc Frédéric-Back, nommé ainsi en l’honneur du cinéaste d’animation ayant remporté un Oscar pour son film «L’homme qui plantait des arbres», issu du célèbre roman de Jean Giono, il a été créé par le Complexe environnemental Saint-Michel. 

 

C’est une ancienne carrière de calcaire et un site d’enfouissement de déchets, qui depuis plusieurs années est en transformation, pour accueillir en toute sécurité les amoureux de la nature. Une partie est constituée d’un boisé.

Enfin, sa pléiade de spectacles et d’activités ont très souvent pour thème l’environnement.

Preuves à l’appui…

Des sentiers de vélo et de marche sur 5 kilomètres permettent de découvrir en plein air l’ensemble du complexe de La Tohu, à l’aide d’un audioguide et de jeux d’observation.

La programmation compte des expositions : permanente, telle que celle sur les affiches relatant 150 ans d’histoire des spectacles de cirque; et temporaires, comme celle des photos sur «Haïti les yeux du ciel», faisant un clin d’œil à la grande communauté haïtienne qui habite dans le secteur.

Des activités, souvent gratuites, pour enfants et adultes, comme les ateliers Buzz font découvrir le monde des abeilles en milieu urbain, alors qu’on peut se divertir avec le cinéma sous les étoiles, ou apprendre et s’émerveiller encore plus lors des promenades astronomiques.

Enfin, le bistro concocte des bouchées créatives pour garder la santé.

À voir, durant tout l’été 2017…

Pour toute la famille : la communauté en feu allégorique

Falla, c’est le nom d’un grand événement communautaire qui aura lieu en juillet et août : 300 jeunes, artistes professionnels ainsi que différents groupes du quartier de toutes origines participeront à la création d’une géante œuvre collective de 35 pieds de hauteur. L’œuvre sera brûlée lors d’un impressionnant concert d’effets pyrotechniques, après 3 jours de festivités et performances artistiques, déambulatoires et familiales.

Pour adultes : vice et vertu

Le nouveau spectacle de la troupe «Les 7 doigts de la main», en juillet et août à la Société des arts technologiques, relatera par le cirque, le théâtre, l’humour, la vidéo et le music-hall, l’époque sulfureuse de la «Main», soit le monde des boîtes de  nuits, des spectacles burlesque, et des bordels du boulevard Saint-Laurent, ainsi que des histoires de la mafia qui se déroulaient dans le quartier rouge des années 40.

Plus d’élucubrations encore et des réservations sur :

www.tohu.ca

Une cité dans la cité à visiter et revisiter.

 

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon