Création :

Prêt-à-PorTHÉ

Par Sylvie Berthiaume - Reportage à destination

La gourmandise des yeux est pleinement assouvie avant même d’entrer au très chic Berkeley Hotel, sur Wilton Place, dans Knightsbridge à Londres. Le portier à redingote et chapeau melon s’empresse de faire descendre les convives de leurs Rolls, Bentley et autres Maserati.

Soyez rassurés, il vous accueillera avec tout autant de déférence si vous arrivez à pied ou en taxi…

Dans la Collins Room baignée de lumière du jour, de miroirs, de fauteuils gris clair et de services à thé de porcelaine blanc-jaune-lilas, les serveurs virevoltent avec les flûtes à champagne doré ou rosé sur plateaux d’argent et les délicats présentoirs à mignardises.

Les voisins de table, qu’ils soient gens d’affaires ou familles en tenue de ville ou décontractée de luxe, murmurent leur extase devant les créations pâtissières du chef Mourad Khiat.

C’est qu’au Berkeley Hotel, «l’heure du thé à l’anglaise» s’émancipe, se libère, s’encanaille, sous la signature «Prêt-à-PorTHÉ».

Robes, maillots de bain, sacs, chaussures, aussi beaux que bons

Que la salive s’active ! Les sucreries volent la vedette aux petits sandwiches salés, eux aussi revampés.

Les habitués y retournent aux moins à tous les six mois, pour admirer les nouveaux biscuits, gâteaux et mousses en verrines reproduisant les formes et couleurs fétiches des grands designers internationaux comme Manolo Blahnik, Moschino, Versace, Ellie Saab, Dolce & Gabbana, Tom Ford, Stella McCartney, etc. Certains sont même d’exquises mises en scène : pourquoi pas un French Cancan !

Exotiques gorgées

Au Berkeley Hotel, on s’éloigne également de la tradition, pour ce qui est des odeurs et saveurs liquides. La carte de thés et tisanes présente une bonne douzaine de choix, venus du monde entier.

On y suggère même des «accords thé-bouchées», comme cela se fait pour le vin et les mets.

Et on peut choisir entre le chaud et le froid.

Quand et combien?

Tous les jours, de 13h à 17h30. De 52 à 72 livres sterling, selon la couleur champenoise et le caprice théier. Réservation fortement recommandée.

Même le Doggy Bag est superbe.

 

On s’assure de conserver quelques bouchées en réserve pour repartir avec, petit doigt en l’air.

 

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon